Afrique: « les crimes de la colonisation européenne sont incontestables », dit Macron

Afrique:

Le président français Emmanuel Macron a affirmé mardi que « les crimes de la colonisation européennes sont incontestables », lors d’un discours à l’université de Ouagadougou.

« Il y a eu des fautes et des crimes, des grandes choses et des histoires heureuses », mais « les crimes de la colonisation européenne sont incontestables », a déclaré le président Macron. C’est « un passé qui doit passer », a-t-il ajouté.

Des manifestants ont dressé des barricades et incendié des pneus sur la voie menant à l’université de la capitale burkinabè Ouagadougou où le président français Emmanuel Macron est en train de prononcer un discours face à 800 étudiants, a constaté un journaliste de l’AFP.

Scandant des slogans tel que « A bas l’exploitation de l’Afrique par l’Occident », les manifestants ont bloqué des véhicules se rendant à l’intervention du président français, qui a cependant pu accéder au campus et a commencé son discours. Ces manifestants faisaient face à des forces anti-émeutes.

Emmanuel Macron, en visite au Burkina Faso, a estimé mardi que la mise en oeuvre de la force conjointe du G5 Sahel, dont la première opération s’est déroulée en octobre, n’avançait pas « assez vite ».

La force du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), appelée à long terme à suppléer les forces françaises de l’opération Barkhane contre les groupes armés jihadistes dans la bande sahélo-saharienne, devrait atteindre sa pleine capacité – 5.000 hommes – en mars 2018.

« Il faut qu’on puisse passer au-delà des premières opérations (…) à un déploiement plein et entier particulièrement sur le fuseau médian », a dit le président français lors d’une conférence de presse commune avec son homologue burkinabé Roch Marc Christian Kaboré, au palais présidentiel de Kossyam.

« Je considère que ça n’avance pas assez vite. (…) Il faut déployer beaucoup plus vite cette force du G5 Sahel », a-t-il souligné. « Il est indispensable que nous arrivions à gagner cette guerre le plus vite possible ».

Evoquant les « images atroces » de traite de migrants en Libye, Emmanuel Macron a par ailleurs souhaité que l’Union européenne et l’Union africaine, qui se réunissent en sommet mercredi en Côte d’Ivoire, « intensifient » leur coopération dans la lutte contre les trafics.

« Il nous faut lutter de manière résolue contre les trafiquants », a-t-il déclaré.

https://www.lorientlejour.com/article/1086464/afrique-les-crimes-de-la-colonisation-europeenne-sont-incontestables-dit-macron.html

https://www.lorientlejour.com/article/1086457/burkina-heurts-entre-forces-de-lordre-et-manifestants-pres-de-luniversite-ou-doit-intervenir-macron.html

https://www.lorientlejour.com/article/1086453/le-deploiement-de-la-force-du-g5-sahel-ne-va-pas-assez-vite-selon-macron.html

Alter Info
l’Information Alternative

Powered by WPeMatico