Apprendre à aimer le Maccarthysme, par de Robert Parry

Source : Robert Parry, Consortium News, 06-11-2017

Beaucoup de libéraux américains qui ont un jour dénoncé le maccarthysme apprennent maintenant à aimer cette sinistre tactique quand elle peut être utilisée pour promouvoir le « scandale » du Russie-gate et faire taire la contestation, rapporte Robert Parry.

Le New York Times a finalement détecté une forme de maccarthysme moderne, non dans l’hystérie anti-russe que le journal alimente depuis plusieurs années, tout en traitant les Américains sceptiques « d’idiots utiles » entre autres. Non, les éditeurs du NYT accusent un républicain de Long Island de maccarthysme pour avoir fait le lien entre son rival démocrate et des « groupes d’intérêt spéciaux de New York ». Et le NYT de se lamenter « C’est la vieille ficelle de la culpabilité par amalgame ».

Le sénateur Joseph McCarthy, Républicain du Wisconsin, qui a mené les auditions de la « Terreur rouge » des années 1950.

Oui, le NYT ne voit aucun maccarthysme dans le bashing frénétique de la Russie et la culpabilité par amalgame de tout Américain qui peut être lié même indirectement à n’importe quel Russe qui pourrait avoir des liens mal définis avec le président russe Vladimir Poutine.

Lire la suite

Powered by WPeMatico