Autriche: manifestation contre la coalition droite/extrême droite

Autriche: manifestation contre la coalition droite/extrême droite

Au moins 20.000 manifestants ont défilé samedi à Vienne contre la coalition entre la droite et l’extrême droite au pouvoir depuis près d’un mois en Autriche à laquelle ils reprochent ses positions sur l’immigration et son programme social.

Sous le mot d’ordre « comité d’accueil de la nouvelle année », 20.000 manifestants, selon la police, ont formé un long cortège dans le centre ville à destination du quartier des ministères.

Du côté des organisateurs, qui tablaient sur quelque 10.000 participants, les estimations variaient de 25.000 à plus de 50.000 personnes.

Dirigé par le jeune conservateur Sebastian Kurz, vainqueur à 31 ans des élections du 15 octobre, le nouveau gouvernement autrichien formé mi-décembre a intégré six ministres d’extrême droite à des postes clés, dont Heinz-Christian Strache, chef du Parti de la liberté d’Autriche (FPÖ) et vice-chancelier.

« Ce que je crains le plus, c’est que ce genre de gouvernement se banalise, devienne la nouvelle norme », confiait à l’AFP Christa, une manifestante de 55 ans, tandis que Tobias Grettica, un Allemand de 47 ans, disait être « inquiet de voir le nationalisme progresser partout, pas seulement en Autriche ».

Organisée à l’appel d’organisations de gauche et de la mouvance antiraciste, la mobilisation, première de cette ampleur depuis l’installation du gouvernement, a rassemblé un public de tous âges, dont beaucoup de familles.

De nombreux slogans faisaient référence à l’histoire de pays, 80 ans après l’Anschluss, l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie en mars 1938 et la mise en place d’un régime autoritaire fasciste.

« S’il vous plait, pas encore », proclamait une pancarte tandis qu’une banderole avertissait: « ceux qui tolèrent Kurz et Strache auraient applaudi 1938 ».

Anna, 23 ans, disait manifester contre « un gouvernement qui veut diviser la société, diaboliser les minorités, rogner le droit des femmes, dévaloriser la solidarité ». Une autre manifestant s’inquiétait de la promotion « d’un modèle familial normatif qui encourage les femmes à rester à la maison ».

C’est la deuxième coalition formée entre conservateurs (ÖVP) et FPÖ en Autriche après une première expérience de gouvernement au début des années 2000.

L’alliance des deux partis avaient à l’époque suscité la réprobation internationale et entraîné des sanctions européennes. De nombreuses manifestations avaient eu lieu en Autriche dont les plus massives avaient rassemblé jusqu’à 250.000 personnes.

La nouvelle majorité a recueilli près de 60% des suffrages aux législatives d’octobre, après dix ans de coalition centriste entre droite et sociaux-démocrates.

https://www.lorientlejour.com/article/1094182/autriche-manifestation-contre-la-coalition-droite-extreme-droite.html

Alter Info
l’Information Alternative

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *