Bordeaux, Lyon et Nantes vont tester la « publicité éphémère »

Un décret publié dimanche autorise une expérimentation à Bordeaux, Lyon et Nantes. Ces tags biodégradables existaient déjà dans certaines agglomérations mais de façon illégale. C’était l’une des dernières surfaces de l’espace public interdite à la publicité. À partir du 25 décembre, les villes de Bordeaux, Lyon et Nantes vont pouvoir tester les marquages publicitaires biodégradables éphémères sur les trottoirs. Une expérimentation qui va durer un an et demi, d’après un décret publié ce dimanche au Journal


décembre

/
,
,

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *