C’est en Hongrie et dans plusieurs autres pays d’Europe centrale que les salaires vont le plus augmenter en 2018, selon l’OCDE

Quels seront les salariés les mieux lotis en 2018, côté rémunération? Selon les prévisions que vient de communiquer l’OCDE, ce sont les Hongrois. Et de loin.

Derrière la Hongrie, on retrouve d’autres pays d’Europe comme la Lettonie (+4,1%), la Pologne (+3,8%) et la République Tchèque (+3,7%).

En tout cas, au sein des 32 pays que compte l’Organisation de coopération et de développement économique. Les salariés hongrois devraient en effet voir leur salaire réel augmenter en moyenne de 4,9% cette année. Le pays connaît actuellement un boom économique avec une croissance attendue à 4,3% en 2018 et un taux de chômage parmi les plus bas du monde (3,8% de la population active).

Avec, cette année, une hausse moyenne de leur salaire estimée par l’OCDE à 0,8%, les salariés français ne feront pas partie des mieux lotis. Mais ce sera toujours mieux que les Britanniques qui vont devoir se serrer la ceinture.

Les salariés d’Europe de l’ouest seront, eux, moins à la fête. Les Néerlandais verront leurs salaires augmenter de 1,1%, les Allemands de 0,9% et les Français de 0,8%. L’OCDE est très prudente en ce qui concerne la croissance du PIB français qu’elle ne voit pas dépasser la moyenne européenne (+1,8% en 2018).

BFM Business

Merci à Yennapa

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *