Clichy: Des élus chantent la marseillaise pour interrompre les prières de rue

Clichy: Des élus chantent la marseillaise pour interrompre les prières de rue

Tous les vendredis à Clichy, environ 200 fidèles musulmans se réunissent pour prier en pleine rue.

La situation est devenue complètement irréaliste comme on peut le voir sur les images ci-dessous.

La mairie leur avait pourtant proposé un lieu de culte mais celui-ci est jugé trop loin et trop exigu.

Une centaine d’élus parisiens, principalement affiliés LR et UDI se sont donc rendus sur place pour protester contre cette manifestation ostentatoire de l’islam.

Ce vendredi midi, la rue piétonne de Clichy, située à proximité de la mairie, a été le théâtre d’un face-à-face extrêmement tendu entre la centaine d’élus venue à l’appel du maire (LR) Rémi Muzeau et les fidèles qui prient ici chaque semaine depuis huit mois pour protester contre leur expulsion d’un bâtiment municipal après expiration de leur bail précaire.

Le maire rappelle également qu’il a permis l’ouverture d’un lieu de culte de 2 000 m², en mai 2016, rue des Trois-Pavillons. « Ce n’est pas une mosquée, c’est un bâtiment administratif. Ce n’est pas un lieu digne des musulmans de Clichy que le maire veut renvoyer très loin du centre-ville », répond Hamid Kazed, l’un des responsables des associations expulsées. Un dialogue impossible qui a même failli dégénérer alors que les fidèles s’étaient déplacés un peu plus loin dans la rue piétonne, rejoints par les élus qui ont tenté d’empêcher à la prière en chantant la Marseillaise.

http://info24.fr/clichy-elus-chantent-marseillaise-interrompre-priere-de-rue/

http://www.leparisien.fr/clichy-92110/clichy-le-coup-de-force-des-elus-contre-les-prieres-de-rue-10-11-2017-7385670.php

Alter Info
l’Information Alternative

Powered by WPeMatico