Communiqué de presse de François Asselineau à la suite de la démission de Florian Philippot du Front National

La démission de Florian Philippot du Front National confirme spectaculairement l’analyse que je développe depuis 10 ans sur le rôle de ce parti comme meilleur allié du système en place.

Communiqué de presse de François Asselineau à la suite de la démission de Florian Philippot du Front National
Dans ma conférence prononcée en avril 2015 (vidéo ci-dessous), j’avais expliqué avec précision que le Front National est une SARL familiale qui ne vise absolument pas à accéder au pouvoir pour rétablir une France libre et souveraine.

Son véritable objectif consiste à tenter d’attirer et de canaliser toute opposition patriotique et gaullienne à l’asservissement de notre pays aux intérêts euro-atlantistes, puis à neutraliser cette opposition en la décrédibilisant par des outrances verbales, des prises de position scandaleuses et un total amateurisme technique. Le débat de second tour de Mme Le Pen face à Macron en a apporté une nouvelle preuve, devant le regard éberlué des Français.

En échange de ce sabotage qui dure depuis un demi-siècle, les membres de la famille Le Pen et leurs affidés sont assurés de bénéficier d’une constante promotion médiatique qui leur procure des mandats électifs, très rémunérateurs et sans responsabilité, jusqu’à un âge très avancé.

J’ai aussi expliqué que tous ceux qui ont découvert le véritable rôle du FN après l’avoir rejoint et qui ont tenté d’y remédier, ou d’y prendre le pouvoir sans faire partie de la famille Le Pen, ont été impitoyablement détruits par la mafia régnante et contraints à la démission.

Dès avril 2015, il y a donc deux ans et demi, j’avais ainsi publiquement annoncé que MM. Chauprade et Philippot finiraient, après tant d’autres, par démissionner ou être exclus du Front National. C’est aujourd’hui chose faite pour les deux.

Cette nouvelle confirmation de mes analyses doit conduire tous ceux qui veulent vraiment rendre à la France sa liberté, son indépendance et sa démocratie, à se détourner des partis de fausse opposition – Front national et France Insoumise en tête -, qui ne proposent jamais d’analyses complètes et cohérentes sur la construction européenne et qui ne proposent jamais de sortir de l’UE et de l’euro.

Comme lors du Conseil national de la Résistance de 1944, l’Union populaire républicaine accueille tous les Français, qu’ils viennent de la droite, du centre, ou de la gauche, dès lors qu’ils acceptent les principes intangibles de notre Charte fondatrice.

Les partis politiques respectent-ils l’intelligence des français? (Partie 3/4) – François Asselineau

Alter Info
l’Information Alternative

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *