Du paradigme de la diplomatie jupitérienne, par Guillaume Berlat

Source : Proche & Moyen Orient, Guillaume Berlat, 08-01-2018

Six mois après son accession à la présidence de la République française (ainsi que de la « première pandame de France »1), nous disposons déjà d’un socle doctrinal diplomatique important grâce aux discours (devant les ambassadeurs, à New York, à la Sorbonne, à Strasbourg à la Cour européenne des droits de l’Homme, à Bonn pour la COP23, à Paris pour les forces de sécurité intérieure, à Abou Dhabi, à Ouagadougou, Boulogne-Billancourt, vœux au corps diplomatique du 4 janvier 2018…), aux déclarations conjointes adoptées avec ses homologues, aux tweets, aux communiqués diffusés après ses entretiens téléphoniques avec ses alter ego (Donald Trump, Vladimir Poutine…), aux entretiens (der Spiegel, Times, Le Monde2, Antenne 2…), aux exégèses de ses « spin doctors », voire aux pointes d’humour d’Emmanuel Macron (Cf. sa plaisanterie sur la réparation de la climatisation de l’université par le président du Burkina Faso). Dans son entretien fondateur avec Elle, Brigitte Macron évoque un « fou qui sait tout sur tout ».

Quelles conclusions, fussent-elles provisoires, peut-on tirer en de début d’année 2018 marquée par une montée de tensions (États-Unis/Russie sur l’Ukraine, États-Unis/Corée du nord après les dernières sanctions adoptées par le conseil de sécurité) en termes de pratique de sa diplomatie ? Les prêches du chef de l’État furent réguliers et interminables, il ne sait pas faire moins d’un quart d’heure. On commence à y déceler les linéaments de sa pensée planétaire et jupitérienne, pensée dont il confesse qu’elle est « complexe ».

Quelles sont au juste les principales caractéristiques de l’action internationale déclamées par Jupiter, lignes de force que nous avons tenté de préciser, de manière pragmatique, au fil des derniers mois ? Nous nous limiterons à six d’entre-elles afin de mieux cerner le débat dans tout ce qu’il a de complexe et de subjectif. À nos yeux, nous sommes les témoins d’une diplomatie volontariste, oratoire, planétaire, généreuse, incantatoire, de l’essuie-glaces, gesticulatoire.

UNE DIPLOMATIE VOLONTARISTE

Lire la suite

Powered by WPeMatico