« Ils m’ont plaqué le visage contre le bureau » : la touriste qui accuse des policiers de l’avoir violée au 36, quai des Orfèvres témoigne


Chose incroyable, les policiers sont toujours en activité 3 ans après les faits alors même que l’examen après le viol « présumé »  révélait des lésions traumatiques au niveau du vagin et des contusions après les faits. Fawkes

Suite de l’article »

Powered by WPeMatico