Jacques de Bollardière, le général qui refusa la torture

Il est triste de voir que le militaire le plus décoré de la Résistance, qui a été quasiment le seul gradé à avoir dénoncé la torture en Algérie, qui a fait pour cela 2 mois de forteresse, qui a viré non-violent puis anti-nucléaire, est désormais un quasi inconnu…

Alors que ce héros était très connu il y a 50/60 ans :

express-1972

express-1973

Et là, hop, rayé des mémoires !

Lire la suite

Powered by WPeMatico