La Chine collecte l’ADN dans sa région à majorité musulmane : les ONG protestent

Les officiels de la région du Xinjiang mettent en place une base de données rassemblant les informations biométriques de tout habitant âgé de 12 à 65 ans, dans une région où vivent 11 millions de musulmans ouïghours.

Déjà soumise à des contrôles stricts, à ce qui est décrit par l’ONG Human Rights Watch comme du harcèlement, ainsi qu’à des mesures très restrictives dictées par Pékin en raison de la crainte du terrorisme, l’ethnie musulmane turcophone des Ouïghours va être encore plus scrutée. Dans la province semi désertique du Xinjiang, dont ils composent la moitié de la population, de nouvelles règles leur imposent désormais de se soumettre à des recueils de données biométriques, telles que le scan de l’iris, ou des prélèvement sanguins pour collecter leur ADN. Tout habitant entre 12 et 65 ans sera soumis à ce prélèvement, selon l’ONG Human Rights Watch.

Une partie de la collecte des données sera effectuée lors d’examens de santé organisés par le gouvernement, sans que l’on sache si les patients sont conscients que leurs informations personnelles seront transmises à la police, selon The Guardian. (…)

francais.rt.com

(Merci à anonimo)

Powered by WPeMatico