La mosquée attaquée en Égypte était “soufie” et contenait une “zaouïa”

La mosquée attaquée en Égypte était “soufie” et contenait une “zaouïa”

La mosquée où sont morts vendredi 235 fidèles dans un attentat était fréquentée par des musulmans soufis. Un chef de tribu bédouine a déclaré à l’AFP que la mosquée Rawda, dans la région orientale du Sinaï, était “soufie” et contenait une “zaouïa”.

Même si l’EI apparaît comme le principal suspect de l’attentat, le groupe n’a pas revendiqué cette attaque et il n’est pas possible d’affirmer avec certitude que la mosquée a été visée à cause de ses liens avec le soufisme.

Les soufis ont été attaquée partout où l’EI opère, que ce soit en Egypte mais aussi au Pakistan où des dizaines de soufis ont été tués par les jihadistes. L’année dernière, l’EI avait enlevé puis décapité un vieux chef soufi, l’accusant de pratiquer la sorcellerie.

Dans une interview publiée ensuite dans la lettre d’information de l’EI al-Nabaa, le commandant de la “police de la moralité” de l’organisation au Sinaï avait déclaré que la “première priorité était de combattre les manifestations du polythéisme, y compris le soufisme”.

S’il était confirmé que la mosquée a été attaquée en raison de son importance pour les soufis, cela s’inscrirait dans la tactique de l’EI en Egypte qui vise de plus en plus des civils, notamment de minorités religieuses, après avoir ciblé principalement les forces de sécurité.

La mosquée attaquée en Égypte était “soufie” et contenait une “zaouïa”

Alter Info
l’Information Alternative

Powered by WPeMatico