Le manifeste des 123

I « Quand des Héros tuent cent vingt trois bonnes femmes par an là, ça fait du bruit ! Machisme, du sang, patriracat, Bla Bla Bla. Par contre que des apprentis djihadistes nous égorgent régulièrement on l’entend moins votre grande gueule ! » Imaginez un peu ça ! Que quelqu’un, sur Touitter ou Face de Bouc, ose écrire pareille insanité ! Il serait illico embastillé. Pourtant ce ne serait que la réponse du blanc berger à la noire bergère. Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre, là ça


novembre

/
,
,
,

Powered by WPeMatico