Le référendum kurde peut mener à un conflit mondial, dit Ankara

Le référendum kurde peut mener à un conflit mondial, dit Ankara

Ankara a prévenu mardi que la tenue du référendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien allait morceler l’Irak et la Syrie, pouvant déboucher sur un conflit généralisé, alors que les forces armées turques poursuivaient mardi leurs manœuvres à la frontière avec l’Irak.

« Un changement, qui serait une violation de l’autorité territoriale de l’Irak, poserait un problème majeur », a dit le ministre turc de la Défense, Nurettin Canikli. « La perturbation de l’autorité territoriale de la Syrie et de l’Irak va provoquer un conflit mondial, généralisé, dont l’issue est inconnue ».

Le ministre turc a ajouté la Turquie allait prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher le séparatisme d’atteindre le sud-est de son propre territoire.

Les forces armées turques, qui ont entamé lundi des manœuvres à la frontière avec l’Irak, ont déplacé leurs chars et leurs lance-missiles à deux kilomètres de la frontière. Ces mouvements militaires devraient durer jusqu’au 26 septembre, au lendemain du référendum.

Le gouvernement autonome du Kurdistan a ignoré les appels à la suspension du référendum lancés par la communauté internationale, qui craignent qu’il n’avive des tensions susceptibles de détourner l’attention de la guerre en cours contre le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie.

https://www.lorientlejour.com/article/1073553/le-referendum-kurde-peut-mener-a-un-conflit-mondial-dit-ankara.html

Alter Info
l’Information Alternative

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *