Les États-Unis désignent le président du Honduras

Alors que les élections au Honduras ont été entachées de fraude aussi bien selon les observateurs de l’Union européenne (UE) que selon ceux de l’Organisation des États américains (OEA), le gouvernement des États-Unis a désigné le vainqueur : Juan Orlando Hernández. En 2009, Juan Orlando avait soutenu le coup d’État contre le président constitutionnel José Manuel Zelaya Rosales. Il était alors devenu président du Congrès national (Parlement), puis en 2013 président de la République. Le coup d’État avait été (…)

Powered by WPeMatico