Les leaders d’un parti d’opposition fuient le Cambodge

La vice-président du Parti du sauvetage national du Cambodge, Mu Sochua (photo), s’est enfuie après l’arrestation du président du parti, Kem Sokha, pour « trahison et espionnage ». Selon elle, le Premier ministre, Hun Sen, au pouvoir depuis 32 ans, s’accrocherait au pouvoir et préparerait les élections de 2018 en réprimant son opposition. Ce sont au total 23 parlementaires qui se sont exilés depuis un mois. Kem Sokha a été arrêté le 5 septembre. Le gouvernement a diffusé une vidéo, datant de 4 ans, (…)

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *