Malte : l’armée va suppléer la police en raison de l’augmentation de la criminalité des migrants

« L’armée va aider la police en effectuant des patrouilles dans des zones problématiques telles que Marsa, Birzebbuga, Paceville et la Baie de St Paul« , a déclaré le ministre de l’Intérieur, Michael Farrugia. Il a pris la parole lors d’une conférence de presse à Marsa, qui a été le témoin de préoccupations croissantes au sujet des comportements antisociaux, commis principalement de la part de l’importante communauté immigrée qui réside dans la région.

En 2018, les soldats seront utilisés pour patrouiller dans les points chauds de la criminalité, alors que le gouvernement prévoit d’intensifier les efforts de maintien de l’ordre public. Les autorités vont intensifier leurs efforts en matière d’ordre public l’année prochaine – le commissariat de police de Marsa restera ouvert 24h/24 et 7j/7. […]

De nouveaux règlements municipaux seront adoptés à Marsa pour interdire la consommation d’alcool dans les rues. Des lois similaires ont été introduites à Gzira et Mellieha au début de cette année. Farrugia a insisté sur le fait que les lois et les mesures s’appliqueraient à tout le monde. Il a également insisté sur la nécessité de renforcer les mesures d’éducation et d’intégration ciblant les migrants.

Son ministère consacrera des fonds de l’UE à des programmes visant à sensibiliser les communautés de migrants aux lois et coutumes du pays. M. Farrugia a reconnu que le pays avait trop longtemps négligé les questions d’intégration. […]

Malta Today

Merci à Maltapark

Powered by WPeMatico