Paranoia : les États-Unis se disent menacés par le Hezbollah

Tom Bossert, conseiller à la Sécurité de la patrie du président Trump, a publié le 9 octobre une tribune libre dans laquelle il assure sans rire, ni remords : « Le Hezbollah demeure une menace pour les États-Unis, pour la sécurité des États du Moyen-Orient et au-delà. Il est temps que d’autres pays se joignent aux États-Unis en présentant cette organisation meurtrière pour ce qu’elle est, en s’attaquant à ses réseaux et à ses soutiens et en préparant une riposte mondiale à la menace qu’elle représente pour (…)

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *