Paris : les « mal-logés » s’invitent à l’hôpital du Val-de-Grace

Plus de 200 militants de l’association Droit au Logement se sont installés ce samedi sur les marches de l’église du site désaffecté.

« Plus personne à la rue cet hiver ! » C’est avec des banderoles barrées de cette promesse d’Emmanuel Macron que plus de 200 militants du DAL (Droit au logement) ont investi, ce samedi après-midi, le site de l’hopital militaire désaffecté du Val-de-Grace (Ve). Les manifestants, parmi lesquels de nombreux mal-logés, qui restent sur le perron de l’église du vaste site hospitalier, « pour être visibles depuis la rue », n’ont pour l’instant pas été délogés par les forces de l’ordre.

L’hôpital militaire qui s’étale sur un terrain de près de 3 ha au coeur du Ve arrondissement n’accueille plus aucun patient depuis la mi-2016. L’association DAL qui réclame la réquisition des locaux de l’établissement hospitalier désormais vide pour y organiser de l’hébergement d’urgence appelle à une manifestation devant le site lundi 1er janvier à partir de 15 heures.

Les militants de l’association qui ont devancé cet appel entendent rester sur la perron de l’église du prestigieux site militaire au moins jusqu’à ce rendez-vous. «Sauf si d’ici là, le président Macron a la bonne idée d’ouvrir le Val-de-Grâce aux sans logis», a indiqué le DAL dans un communiqué samedi après-midi.

yahoo

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *