Peter Sutherland, l’homme qui voulait « saper l’homogénéité nationale » des États européens, est mort

Peter Sutherland, ancien commissaire européen et premier directeur général de l’Organisation mondiale du commerce dans les années 1990, est décédé dimanche à 71 ans.

[…]

 

Né à Dublin en 1946, Peter Sutherland était devenu à 35 ans le plus jeune procureur général d’Irlande après un peu plus de 10 ans au barreau. Quatre ans plus tard, en janvier 1985, il représenta l’Irlande à la Commission européenne, occupant le portefeuille de la Concurrence jusqu’en janvier 1989 alors que prenait forme le marché unique européen.

De retour à Dublin, il prit la présidence de la banque Allied Irish Banks mais s’expatria à nouveau en 1993 pour devenir directeur général du Gatt, l’Accord général sur les tarifs et le commerce, puis le premier directeur général de l’OMC, l’organisation qui en a pris la succession.
Après avoir accompagné les débuts de l’OMC, il passa au privé avec la présidence de BP, de 1997 à 2009, et celle en
parallèle de la branche internationale de Goldman Sachs de 1995 à 2015.

Il resta toutefois présent dans les affaires publiques et était depuis 2006 et jusqu’à peu de temps avant sa mort le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour les migrations internationales.

[…]

Boursorama


L’UE devrait « faire tout son possible pour saper l’homogénéité » de ses États membres, a déclaré le représentant spécial de l’ONU pour les migrations.

Peter Sutherland a expliqué devant les pairs [de la Chambre des lords] que de nombreux États de l’UE devaient devenir multiculturels pour assurer leur prospérité future.

(Traduction Fdesouche)

BBC (21 juin 2012)

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *