PORTE-PAROLE DU FN : LE PEN CHOISIT UN SOUTIEN D’ISRAËL.

PORTE-PAROLE DU FN : LE PEN CHOISIT UN SOUTIEN D'ISRAËL.
Jeudi 21 septembre, Marine Le Pen, présidente du Front national, a fait savoir que « Jordan Bardella, conseiller régional d’Ile-de-France, secrétaire départemental de Seine-Saint-Denis » était « nommé comme porte-parole » du parti {https://twitter.com/MLP_officiel/status/910894573186056192}.

Le 17 octobre 2016, la presse avait rapporté le lancement sur Internet d’une « télé banlieue » par le Front national {http://panamza.com/cbo}.

La veille, Jordan Bardella, 21 ans, conseiller régional FN en Seine-Saint-Denis, avait ainsi mené l’animation de l’émission intitulée « Mon Quartier la France » en compagnie de son premier (et dernier) invité : Camel Bechikh, membre de l’UOIF, porte-parole de la Manif pour tous et proche du maire d’extrême droite Robert Ménard {https://youtu.be/lphq7SFyg4o}

Le 26 janvier 2016, le FN avait inauguré un mouvement dénommé « Collectif banlieues patriotes » et associé au « Rassemblement bleu marine » {https://youtu.be/6Iiu1idlQfI}.

À sa tête : Jordan Bardella {https://youtu.be/VGBcbtxkVI8}.

Objectif du jeune homme : « draguer les électeurs musulmans » des banlieues selon Le Parisien {panamza.com/fn-islam.com/fn-islam}.

En 2014, Bardella avait suspendu un élu FN converti à l’islam et accusé de « prosélytisme » {http://panamza.com/8888}.

En 2015, Bardella avait publié plusieurs tweets ainsi qu’un communiqué pour dénoncer – de concert avec les associations sionistes- l’installation solidaire de drapeaux palestiniens sur des mairies communistes de Seine-Saint-Denis {http://panamza.com/azt}.

Bardella est également l’ex-compagnon de Kelly Betesh, fille d’un Israélien sympathisant FN et militante FN elle-même (jusqu’à hier) qui fut à l’origine du « Couscous Gate », polémique à caractère raciste ayant précipité l’implosion du parti.

Détail significatif de la malhonnêteté « intellectuelle » de Bardella : exaspéré par les révélations répétées du site à son sujet, Bardella avait qualifié Panamza de « torchon islamiste ». Une telle qualification, à la fois ridicule et stupide, avait d’ailleurs été appréciée (en favoris sur Twitter) par Florian Philippot {http://panamza.com/fn-soumis-sion}.

À propos de la convergence des islamophobes de droite et de gauche : tout au long de ses interviews relatives au « Collectif banlieues patriotes », le FN Bardella avait régulièrement évoqué les « territoires perdus de la République », formule popularisée dans les médias par le duo Alain Finkielkraut/Caroline Fourest et conçue en 2002 par l’historien sioniste Georges Bensoussan.

Pour en savoir plus sur le FN, consultez le dossier de Panamza {http://panamza.com/15109}.

*SOUTENEZ L’INFO-PANAMZA !

http://www.panamza.com/page-de-compte/niveaux-dadhesion/

Alter Info
l’Information Alternative

Powered by WPeMatico