Publicité : L’erreur de com’ de Manix

hospic

Une affiche publicitaire pour des préservatifs placardée dans le métro parisien suscite la polémique : des internautes la jugent raciste.

[…] Au cœur du débat, une campagne pour les préservatifs Manix Zero affichée dans le métro parisien depuis décembre 2017, dont l’une des photographies est jugée raciste. On y voit une jeune femme blanche posant sa main sur la tête d’un jeune homme noir, l’image incluant le slogan « Osez être plus proches » et le produit vanté. […]

Pourquoi cette lecture raciste et/ou sexiste ? Du fait, d’une part, de la composition de l’image. « Un peu plus de diversité dans la com éviterait ce genre de pub raciste – l’homme noir trophée et l’inversion. En mettant la femme en position de domination, c’est toujours sexiste. Si vous pensiez bien faire #manix, vous avez totalement raté : #sexiste et #raciste deux en un », note ainsi un internaute.

Autre raison invoquée : la relation du texte à l’image, qui associe à la scène une injonction ambiguë. « Traduction de cette pub raciste : “Avec #manix, on peut enfin faire l’amour avec un Noir sans attraper le sida”. Bravo #manix, vous avez tapé fort ! », écrit un autre indigné.

Le Monde

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *