Rayan Nezzar (LREM) s’invente une jeunesse dans les quartiers populaires pour s’adresser aux banlieues

En avril 2017, dans une tribune du Bondy Blog intitulée « Enfant de l’immigration et des quartiers populaires, je vote pour Emmanuel Macron », Rayan Nezzar (ancien porte-parole de La République en Marche) s’adressait aux jeunes de banlieues pour les inciter à voter pour Emmanuel Macron. Sa biographie parue dans le magazine du département de la Seine-Saint-Denis nuance son propos.

RAYAN NEZZAR

Un Montreuillois à l’Ena Stagiaire à l’ambassade du Canada puis à la préfecture de La Rochelle, il ne reste à Rayan Nezzar que quelques mois pour être nommé haut fonctionnaire.

Fils d’une médecin algérienne immigrée, le petit surdoué a sauté deux classes dès l’école primaire, qu’il fréquente à Montreuil. Il passe ensuite au collège et au lycée des Francs-Bourgeois (NDLR : établissement privé), au centre de Paris, avant de décrocher le bac à 15 ans.

« Socialement, c’était le choc », se souvient-il. Rayan opte d’abord pour la médecine, sans grande conviction. Puis s’inscrit en licence de droit et se découvre une véritable passion. « C’est là que le plafond de verre a sauté. Je faisais ce qui me plaisait, et j’ai tout donné. » Plus rien ne lui résiste : il rejoint Sciences Po Paris en master 1 puis obtient le concours de l’école des présidents de la République. Son rêve ? Servir un jour le Conseil d’État. Et on ne doute pas qu’il saura satisfaire son ambition.

1001mags

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *