.[RussEurope en exil] Vichy, Londres, la France : contre la réécriture de l’Histoire, par Jacques Sapir

(billet invité)

Bertrand Renouvin

Bertrand Renouvin nous propose un petit livre[1], publié dans la collection des éditions du Cerf Le Poing sur la Table où il revisite la nature du régime de Vichy, la France Libre et l’idée de la France. C’est un livre à lire de toute urgence tant il dit des choses essentielles sur notre temps et sur le projet politique de notre Président. C’est un livre ambitieux en cela qu’il se propose d’aborder des sujets capitaux. C’est aussi un livre qui montre, s’il en était besoin, qu’il n’est pas nécessairement besoin de s’étendre sur plusieurs centaines de pages pour aller à l’essentiel sans raccourcis ni imprécisions. Car ce livre expose méthodiquement, et dans une verve toute en retenue, le comportement d’une élite politique, de « …dirigeants français (qui) acceptent avec humilité les leçons allemandes, au nom d’une « Europe » régentée par Berlin ». Il dénonce des discours et des comportement qui « …poussent la soumission jusqu’à plaider la culpabilité de la France, pour mieux faire ressortir l’innocence allemande ». Il en tire alors cette forte conclusion : « Des criminels vaincus érigés en victimes. Des vainqueurs désignés comme coupables. Ce n’est de cette manière qu’on établira la paix entre les nations »[2].

C’est un livre précieux dans le débat actuel, car il permet de comprendre quelles sont les limites qu’il aurait fallu respecter, et quelles sont les conséquences une fois qu’on les a franchies. Ce livre de 65 pages mérite donc de figurer dans toute bibliothèque de qui veut penser la France et l’Europe. Et, si l’on peut se permettre un conseil, il faut courir l’acheter au plus vite[3].

Lire la suite

Powered by WPeMatico