Samia Galhi dénonce « la jungle de Kallisté », un squat de 140 migrants nigérians, sur le point de déloger Mohamed Boughdiri, son propriétaires marseillais

RMC |Grandes Gueules | 23-01-2018
140 migrants squattent une barre d’immeuble du parc Kallisté à Marseille. A l’intérieur du bâtiment, la vie s’organise comme dans un camp, de manière chaotique. Les relations avec les habitants sont tendues. Pour Samia Ghali « une jungle de Calais » se prépare en silence.

Powered by WPeMatico