« Si c’est tellement la merde ici, qu’est-ce que vous faites là ? ». La phrase lancée par un juge allemand à un demandeur d’asile fait le buzz

Un Libyen s’est retrouvé au Tribunal de première instance de Zwickau (Saxe) après avoir injurié la caissière d’un supermarché de « pute nazie » ou « salope de Hitler », un témoin l’a encore entendu crier « Allemagne de merde ». Finalement, l’homme se retrouve condamné à 2,5 ans de prison, une peine plus importante que celle requise par le ministère public.

Le juge avait déjà reproché au prévenu son comportement de prédateur sauvage et son attitude misogyne, mais en plus le magistrat trouvait incompatible que celui qui profite des aides de l’Etat en tant que demandeur d’asile se permette de traiter « d’Allemagne de merde » le pays qui l’accueille et l’entretient. Durant l’audition, il a donc clairement remis le Libyen à sa place en lui demandant : « si c’est tellement la merde ici, qu’est-ce que vous faites là ? ».

Une phrase qui a depuis fait le tour de l’Allemagne, ce qui vaut au tribunal de Zwickau de nombreux messages de soutien de tout le pays. Le juge n’accorde pas plus d’intérêt à ce remue-ménage médiatique et assure qu’il aurait évidemment traité le cas de la même manière si l’inculpé avait été d’origine allemande.
Focus.de

(Merci à CathoAlsace)

Powered by WPeMatico