Trump et le déclin américain, par Graham E. Fuller

Source : Graham E. Fuller, Consortium News, 05-06-2017

La fureur contre le comportement du Président Trump et l’hystérie contre la Russie dissimulent l’érosion à long terme plus significative de l’influence mondiale des U.S.A., due aux guerres interminables au Moyen-Orient, fait remarquer l’ex-responsable de la CIA Graham E. Fuller.

Le style ignorant, rustre et grossier de la politique étrangère du Président Trump monopolise notre attention, suscite notre indignation. Mais le drame du chaos diplomatique qu’il sème durant ses voyages à l’étranger nous empêche également de reconnaître les problèmes plus graves de la politique états-unienne – des tendances négatives profondes qui datent d’avant Trump.

Le Président Donald J. Trump et la Première dame Melania Trump se sont rendus à Bruxelles, Belgique pour la quatrième étape de leur premier voyage à l’étranger. Le Président Trump a rencontré des chefs d’états du monde entier avant le sommet de l’OTAN à Bruxelles. (Photo de la Maison Blanche)

Se concentrer sur les dernières déclarations grossières de Trump encourage la croyance apaisante que les problèmes actuels sont tous de son fait. En d’autres termes, si nous n’avions pas Trump, les États-Unis se retrouveraient dans la position confortable de leader reconnu, respecté et indispensable du monde.

Lire la suite

Powered by WPeMatico