[Yemen]« C’est une mort lente » : la crise humanitaire la plus grave du monde

Source : The New York Times, Shuaib Almosawa, Ben Hubbard & Troy Griggs, 23-08-2017

23 août 2017

Crédit : Organisation mondiale de la Santé

Sana, Yémen. Après deux ans et demi de guerre, peu de choses fonctionnent au Yémen.

Des bombardements répétés ont criblé les ponts, les hôpitaux et les usines. De nombreux médecins et fonctionnaires n’ont pas été payés depuis plus d’un an. La malnutrition et le faible niveau sanitaire ont rendu ce pays du Moyen-Orient vulnérable à des maladies que le reste du monde ne connaît plus que par les livres d’histoire.

Lire la suite

Powered by WPeMatico